mardi 30 novembre 2010

Le Mont Royal

Je dois admettre que les maisons étaient si belles, que les lumières de Noël partout créaient chez moi un sentiment d'exaltation presque mort depuis l'autre. La vieille Corola était chaude, j'avais acheté des biscuits de noël, nous avions une vue sur Montréal l'hiver et pourtant aucun feeling libidineux, pas d'étoile, de désir contenu, de fantasme d'une escapade sur la banquette arrière. Rien.

Est ce qu'on peut dire un dossier de fermé, dix en attente de classement?

En même temps ce soir, c'est le défilé Victoria's Secret. L'exaltation est donc disponible, pour moi, sur mon divan. Je pourrai améliorer mes sourires coquins devant ces chefs-d'œuvre aux yeux flamboyants.

C'est presque aussi l'fun qu'un homme quoi.

*On insère ici un commentaire sur le fait que je suis définitivement seule depuis trop longtemps pour faire cette comparaison.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire