jeudi 28 octobre 2010

La date et moi ; partie I

Je suis pile dedans en même temps.

J'ai l'âge d'aller me frotter sur des poteaux, j'ai encore l'âge de trouver ça tripant dormir deux heures par nuit. J'ai tout à fait le corps pour porter à la fois lingerie, robe et talons hauts, je suis même capable de geler avec dans les line up à -30. Je devrais trouver ça fucking hot de me faire étamper des affaires sur les mains, de me faire frencher dans le cou par une haleine qui me ferait à coup sûr dépasser la limite de conduite.

Le problème c'est que même après avoir passé par dessus toutes ces énormités, je me retrouve l'a dans le bar à me dire : ''Caliss que j'ai rien à dire''. Je ne fitte pas avec les gars de mon âge. Same old , same old , je sais , mais je jure c'est le cas.

Et pourtant je ne suis pas la Michael Cera des relations humaines , ni même la fille tellement trop mature pour son âge.

On comprend que dale quand je mime une chanson de Simon and Garfunkel, ou bien quand j'analyse la folie de Cosmo Kramer. Mon imitation de légume n'est pas de mise entre deux stripteases de fille de 16 ans un sex on the beach dans chaque main. Quand je cite du Cocteau ou même quand je refais des passages de Will and Grace personne ne fait la ligne.

Je ne me plains pas , je ne comprends juste pas les règles. Je ne m'attends même pas à rencontrer personne, loin de là.

Je n'arrive juste définitivement pas à m'intégrer dans quelque chose qui devrait se passer de manière normale.

Je suis la Dexter des dates.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire